Maison natale de Louis Fréchette
Exposition «Louis Fréchette et Moi»
du mercredi 24 juin au mardi 1er septembre 2020 de 10 h 30 à 16 h 30
Maison de Louis Fréchette
4385, rue Saint-Laurent, Lévis
L’œuvre de Louis-Fréchette (1839-1908) est colossale. Son legs culturel résonne depuis toujours à travers la francophonie du Canada comme ailleurs en Europe et aux États-Unis. Tour à tour écrivain, auteur de contes et de théâtre, avocat, député au Parlement canadien et premier canadien français à avoir reçu un prix de l’Académie français pour sa poésie. Né à Lévis, il compte parmi ses rencontres les Victor Hugo, Mark Twain et Sarah Bernhardt, retentissante tragédienne. Auteur de contes fabuleux, les meilleurs conteurs de par le monde auront su perpétuer l’art de la parole de ses épopées savoureuses.

Sous le titre Louis-Fréchette et Moi, les œuvres de quinze artistes professionnels du domaine des arts visuels, fusionnent librement les unes les autres afin de faire vivre et voir sous divers angles la création de Louis-Fréchette.

Ainsi, dans la poursuite d’une démarche rigoureuse et personnelle, chacun des artistes fait un clin d’œil à Louis-Fréchette tout en prolongeant sous un regard nouveau, les multiples facettes de ce «diamant brut des profondeurs».

Michel Bois, commissaire.

Tout au long de l’été, des rencontres intimistes se tiendront avec plusieurs des artistes du collectif. Suivez-nous sur Facebook pour connaître les dates et les modalités.

À souligner une belle collaboration avec Recycl'art Gatineau (du 20 juin 2020 au 31 mars 2021) avec qui nous partageons la présence des artistes Francine Vernac et Gabrielle Lalonde.

Carole Baillargeon
Carole Baillargeon vit et travaille à Deschambault- Grondines. Elle poursuit son travail de création depuis une trentaine d’années, ce qui l’a amenée à réaliser des projets au Québec, aux Amériques et en Europe.

Son travail est souvent supporté par des stratégies de mise en espace qui réfèrent à la scénographie. Toutes les matières l'intéressent, car elle est fondamentalement une glaneuse d'objets, de matières qu'elle intègre à ses œuvres, qu'ils soient supports à des interventions, ou deviennent matière à transformer ou assembler.
Michel Bois
Simultanément peintre, professeur d’arts visuels, plusieurs fois boursiers, créateur de 8 œuvres publiques, galeriste, antiquaire, auteur, critique d’art, actuel rédacteur en chef de Magazin’Art, et commissaire d’expositions pour plusieurs institutions, Michel Bois a su s’épanouir largement à travers le domaine des arts visuels.

Se situant à la limite de l’art savant et de l’art populaire, l’imagerie de ses œuvres recourt souvent aux couleurs franches afin de soutenir son propos aussi ludique que symbolique et théâtral.
François Bertrand
François Bertrand est né à Montréal en 1961 et vit à Québec depuis 1981.

Il crée robes-sculptures à partir de tissus qu’il confectionne comme un artisan à l’aide de métaux récupérés, assemblés et brodés avec du fil de laiton et d’acier. Son action artistique vise à susciter une réflexion sur notre rapport à nous-même et au monde qui nous entoure pour faire naître un regard différent sur les choses et sur les gens, donner à voir que la réalité dépend souvent de notre façon de l’appréhender et de l’effort nécessaire pour s’ouvrir à de nouvelles perspectives.
Gisèle Boulianne
Née à Saguenay, Gisèle Boulianne sait exprimer l'abondance de la vie qui l'entoure et elle s'en inspire pour en créer une œuvre effervescente, inspirée, personnelle.

La complexité des couleurs qui se chevauchent, le dynamisme des lignes et des formes entremêlées évoquent chez elle une envie folle de figurer une pièce dramatique, une représentation nébuleuse de l'atmosphère qui s'en dégage.

D’esprit et de style très actuels, elle recourt à la photographie, aux collages et aux nouvelles technologies donnant à voir en trois dimensions. Elle crée des compositions dynamiques où les perspectives des lignes, des formes, des couleurs et des textures deviennent aptes à porter un maelstrom d’énergie au premier regard.
Gill Champagne
Le dessin et la peinture ont toujours fait partie de sa démarche. Issu des arts visuels, Gill Champagne est polyvalent.

Praticien en théâtre depuis plus de quarante ans, chacun de ses tableaux est une petite mise en scène. Dans sa démarche actuelle, la superposition de papiers de soie sur des dessins anatomiques crée une impression de trois dimensions sur le support pictural. Un voyage pour l’imaginaire. Un climat sensuel, émotif et intriguant se joue devant le spectateur. C’est à lui de faire son interprétation des empreintes qui lui sont révélées.
Lucienne Cornet
Lucienne Cornet vit et travaille à Québec depuis 50 ans. Le rythme, le mouvement et la vie, caractérisent son art dynamique qui se manifeste à travers une création multiple en peinture, sculpture, installation, dessin et estampe.

Elle aime associer les recherches en sciences à sa pratique de l’art plastique. En puisant son énergie créatrice dans les forces de la nature elle construit des formes à caractère organique. Ses œuvres se distinguent par l’utilisation d’un langage de signes symboliques forts, une sensibilité à l’échange et au partage. Elle transpose la réalité sensible dans une œuvre empreinte de sensualité et de spiritualité. Elle privilégie l’expérience de l’espace et du mouvement, suggérés par l’accent porté sur le jeu des rythmes et la mise en évidence des lignes énergiques qui donnent un effet de tension et d’élan.
Nathalie Frenière
Nathalie Frenière est née en 1967 à Montréal.

Ses œuvres prennent forme entièrement de son imagination elles sont instinctives. Elle découvre petit à petit ce que son inspiration lui dicte. Elle ne cherche pas à créer un idéal ou à reproduire la nature, mais une interprétation de mon regard intérieur. Les couleurs s’installent d’une façon spontanée sans retenue. Sa technique crée des effets vaporeux des fondus recherchés où elle laisse côtoyer l’abstraction et la figuration.
France Lacroix
À partir de la tache et de la ligne, France Lacroix explore l’univers de l’inconscient. Elle s’inspire de la pensée orientale où le Corps et l’Esprit s’unissent dans un même Souffle pour se manifester à travers le geste créateur. Cette approche intuitive et contemplative lui permet cette liberté d’expression qui ouvre à l’émerveillement.

Totalement abstraites, les œuvres offrent au regardeur une évasion dans l’imaginaire ou dans les références émotives qui insufflent en lui.
Jacinthe Lagueux
Née en 1959 à Saint-Frédéric-de-Beauce, Jacinthe Lagueux a, à son actif, des expositions qui ont fait le tour du monde.

Fascinée par la luminosité de la glace depuis l’enfance, elle explore les techniques de fusion et du thermoformage du verre. Les chatoiements de l’aluminium, de l’acier inoxydable, du cuivre, le bronze, le granit et la stéatite figurent également au sein des matériaux de sa création.
Andrée Laliberté
Andrée Laliberté vit et travaille à Lévis. Elle expose au Québec et à l’étranger depuis plus de quarante ans.

Sa pratique est avant tout intuitive et éclatée. Elle se livre à des activités multiformes utilisant diverses disciplines et moyens plastiques (peinture, estampe, photographie et installation). Son travail revêt de plus en plus un caractère autobiographique narratif rejoignant des préoccupations d’artistes appartenant au courant » narrative art ». Elle jongle avec les notions de durée, d’éphémérité, de fragilité.
Gabriel Lalonde
Depuis trente ans, Gabriel Lalonde promène ses images et ses mots à travers le monde.

Avec ses traits, ses graphies réelles ou imaginées, entre le signifiant et l’innommé, il crée des signes, des codes, de la désécriture. Il invente et crée sans cesse un nouveau langage. Il élabore une écriture visuelle aux limites de la trace et de la ligne. Son geste libère le signifié, le convenu.

Il conçoit des liens entre le beau et l’usure du temps, l’écriture et le mouvement, le parfait et l’imparfait.
Guy Lemieux
Guy Lemieux, tout au long de ses 50 ans de carrière, la tapisserie a été au centre de sa création et de son milieu de travail.

Maintenant installé à la campagne pour retrouver sa liberté d’expression loin des influences du milieu. Imprégné par l’atmosphère des lieux, il développe un langage pictural qui lui est propre.

Actuellement, sa démarche artistique se caractérise par l’impulsion d’exprimer dans son imaginaire la singularité de lieux visités hors des sentiers battus. Tout en se laissant rêver, son travail se construit par des jeux de hachures ou coups de pinceaux qui se juxtaposent ou se superposent sur la toile ou sur le carton de tapisserie pour le plaisir du regardeur. Il tisse lui-même ses tapisseries en se réservant le plaisir d’y apporter des touches de créations techniques et picturales tout au long du processus.
Jean Potvin
Originaire de la ville de Québec, Jean Potvin est né en 1947.

L’œuvre assouvie pour lui à un besoin fondamental et impératif de communiquer une perception particulière des gens, des lieux, des objets, des croyances ou des pensées qui meublent le quotidien. Il observe, il est patient et il crée sans se contraindre à un seul thème.

Un aspect important de sa démarche vise à ce que, quel que soit le sujet, l’œuvre révèle et surtout valorise l’instant particulier de la création. Il travaille en espérant que l’observateur partagera momentanément un même moment d’émotion et/ou de questionnement, soit celui qu’il a ressenti en créant l’œuvre.
Francine Vernac
Depuis trente ans, Francine Vernac présente ses œuvres au Québec, au Canada et à l’étranger.

L’âme des êtres, des choses, est ce qui lui importe. Elle s’exerce à percevoir ce qui se cache, se tait, se dissimule sous les apparences. Saisir le vivant, son souffle profond. Entendre l’inaudible, le faire résonner, vibrer. Son œuvre se fait l’écho de mon désir incessant de comprendre l’Autre. Elle métamorphose ses travaux antérieurs, en fait le matériau privilégié d’une nouvelle recherche picturale. En émerge alors une œuvre, différente, singulière, nouvelle, qui atteint ainsi une profondeur insoupçonnée.
Joseph-Richard Veilleux
Joseph-Richard Veilleux, R.C.A., est né en 1948 à Saint-Georges-de-Beauce.

L’artiste saisit les vibrations du monde environnant, par la couleur et le dessin, et exploite dans ses œuvres une gamme chromatique plus audacieuse. Son traitement de la matière est un ruissellement de peinture et nous retrouvons dans ses tableaux des évocations d’éléments archétypaux de la nature.

Chaque œuvre est une invitation à vivre une expérience « transdimensionnelle » ainsi qu’à scruter les rêves de l’artiste. Depuis plus de 30 ans, Veilleux sonde en profondeur, grâce à sa pratique artistique, ses états d’âme lui permettant de se plonger dans une quête aux allures spirituelles. Pour lui, l’art est sans frontières : «espaces de liberté et ravissements en transit».
Pour information
  • 418-837-4174

© 2001-2020 Tous droits réservés.