Maison natale de Louis Fréchette
Soirées feux-follets
Soirées autour du feu.
Remis à l’intérieur en cas de pluie – Places limitées.
Et si la poule ti-Clin nous était contée…
vendredi 27 juillet 2018 à 20 h
Maison de Louis Fréchette
4385, rue Saint-Laurent, Lévis
L'événement se tiendra beau temps, mauvais temps.
En cas de pluie, l'événement aura lieu à l'intérieur de la Maison de Louis Fréchette, à l'Espace conte (places limitées).
Soirée pleine lune autour du feu, avec les conteurs et musiciens Gervais Lessard et Claude Morin, les deux plus anciens membres du groupe de musique traditionnelle Le Rêve du Diable. Une soirée aux rythmes des mots et de la musique qui ont su nourrir l'imaginaire de ces 2 personnages.

Merci à pour leur soutien financier, permettant d’offrir des activités distinctives à la communauté.

Le Rêve du Diable
Le secret de la longévité du band Le Rêve du Diable qu’il mène aux côtés de Claude Morin? « Faire des incursions dans d’autres styles pour ne pas s’encarcaner », répondra-t-il d’emblée. Une ouverture qui passe par l’ajout de vieilles chansons françaises à leur répertoire. Celles que son propre oncle Roger Lessard aimait, des chansons très peu connues.

Faut dire que la musique, c’est une affaire de famille chez les Lessard. « J’ai commencé en jouant dans l’orchestre de mon père qui s’appelait tout simplement Jacques Lessard et son ensemble. On faisait 30 à 35 minutes de danses modernes, de rock ou de chacha par exemple, puis un accordéoniste venait nous rejoindre. C’est là que j’ai été initié au folklore, aux sets carrés. » Quelques années plus tard, il lâchera la musique pour l’études des sciences avant de mettre la main – par pur hasard – sur un violon rangé chez sa mère. L’étincelle se rallume, il rencontre Claude Méthé dans un party puis tout s’enchaîne. Le Rêve du Diable voit le jour, baptisé en l’honneur d’un reel irlandais portant le même nom.
Frais d'entrée
  • Contribution volontaire
Pour information
  • 418-837-4174

© 2001-2018 Tous droits réservés.