Maison natale de Louis Fréchette
Expositions
Du mardi au dimanche de 10h à 16h30.
Le majestueux fleuve St-Laurent
du jeudi 15 juin au dimanche 23 juillet 2017 de 10 h à 16 h 30
Maison de Louis Fréchette
4385, rue Saint-Laurent, Lévis
Un collectif d’artistes présente six versions de l’amour qu’ils portent au fleuve St-Laurent selon leur expression personnelle.

Guy Cusson
Guy Cusson travaille en photographie sur des séries qui s’élaborent et tournent autour d’un thème, d’une forme ou d’un concept s’amalgamant à des textes ou de la poésie. Les arts visuels et l’écriture ont toujours formé un tout indissociable dans ma démarche créatrice.

François Fréchette
François Fréchette réalise des vitraux et des sculptures de verre en matérialisant l'équilibre entre l’imaginaire, le tangible et l’illusoire. Son approche est à la limite du figuratif et de l'abstrait. Sa préoccupation première consiste à déconstruire le réel et le reconstruire avec des repères esthétiques différents. Il aborde ses sujets à partir d'éléments symboliques et de thèmes universels comme la beauté, la peur, la détresse et l'amour.

Il réalise des oeuvres originales en lien avec des projets audacieux. Pour créer des pièces uniques, il utilise divers types de verres. L'agencement des couleurs en lien avec la lumière, l'utilisation de verre réalisé par la fusion et particulièrement l'intégration de pièces de verre thermoformé constituent l’essentiel et l'originalité de son langage artistique.

Lorsque la lumière croise les verres la couleur apparait et de l’invisible naît la matière, l’énergie et l’esprit. La fusion des verres et de la lumière donne ainsi rendez-vous à la fragilité et à l'éphémère. Une rencontre qui représente une marque d'affection et de respect qui appelle à une rencontre avec soi-même.

L'artiste vous invite à consulter son site internet à l'adresse: www.francois-frechette.com

Nancy Lamontagne
Le travail de Nancy Lamontagne est une recherche d’expression des espaces. Petits ou grands, intimes ou publics, avec leur histoire, leur géographie, leurs habitants. Il s’agit pour elle d’exprimer ce moment lorsque « l’espace du dedans » (H. Michaux) rencontre l’espace du dehors.

Sa pratique est aussi une exploration interdisciplinaire, où ses médiums de prédilections – essentiellement le dessin noir et blanc et l’écriture – sont associés à d’autres techniques ou disciplines, différentes selon les contextes. Matériellement, il s’agit d’une rencontre entre ses ressources et celles de ses lieux de travail.

N’être fidèle à aucun médium, seulement à un principe : saisir ce qu’il y a là, devant elle, et le traduire avec ce qu’elle découvre sur place, de la manière la plus juste. Sa pratique artistique est une recherche de justesse dans tout ce que son époque et ses différents territoires peuvent lui apporter, exprimée dans une esthétique aérienne, poétique et lumineuse.

Louise Michaud
La démarche de Louise Michaud est simple. Elle dessine, peins et écris.
Elle cherche des histoires à raconter.
L’humain la captive et la nature l’apaise.
Ainsi elle aime créer des personnages et peindre leurs petites histoires.
Elle vis près du fleuve depuis toujours, de son enfance à Beauport jusqu’à Kamouraska. Sa beauté, ses plages et ses trésors l’inspirent au quotidien.

Marie Plante
Après une période intense de portrait au pastel sec, Marie Plante a adopté le medium acrylique pour plus de liberté créative. Le dessin, la gestuelle et la couleur demeurent ses piliers mais ils s’explorent, s'interpellent, se suivent ou se bousculent.

Sa démarche s'est détachée du dessin d'observation et du détail hyperréaliste pour cibler l’interprétation du sujet et la beauté de la touche. Cette interprétation personnelle se veut joyeuse et sereine afin que son art égaye et apaise celui qui le regarde.

Elle explore la couleur et aime qu'elle vibre et reflète la vie. Ses préférées sont primaires ou secondaires, parce qu’elles proposent l'éclat des pigments de la vie. Elle travaille la gestuelle, que ce soit dans le dessin de courbes, le coup de pinceau ou le glissement du couteau, puis revient sur son œuvre avec la couleur en fil pour relever un détail et ajouter au sujet. La couleur or et ses reflets lumineux sont omniprésents pour illustrer la lumière et la beauté de l’univers.
Après avoir travaillé sur de petits et moyens formats, elle se confronte à des formats plus grands. Elle peint maintenant à la limite de l'abstrait et du figuratif, toujours dans un style très actuel. Son inspiration vient de la nature: fleuve, rivages, oiseaux, plantes...

Mais c'est à chaque fois la «toile blanche» où dessin, gestuelle et couleurs la guident et composent la signature Plante!

Joce Texier
Joce est une artiste peintre Française, vivant 6 mois par an sur les rives de la Méditerranée, dans le Sud de la France, à Collioure, à quelques encablures de Barcelone. Les 6 autres mois elle vit et peint au Québec.

Elle travaille uniquement la peinture à l'huile au couteau, technique qui lui a été enseignée par un grand talent, Maître Emile Lebrun.

Elle est inspirée par un quotidien flamboyant, et donne vie à tout ce qui l'entoure. Elle fait surgir la part d'imaginaire qui est en elle, comme une urgence à communiquer sa vision bigarrée du monde. Tout s'anime sous l'impulsion généreuse du couteau.

Son travail est mondialement reconnu :
- Académicienne, membre de la Mondial Art Académia, siège N° 38 ;
- 1er prix tendances abstraites, Office des Nations Unies, GENÈVE (Suisse),;
- 1er prix coloriste, Fédération Internationale d'Artistes Plastiques à BARCELONE (Espagne);
- Triple médaille d'or du Monde des Arts et de la Culture à CANNES (France)
- Reconnue meilleur artiste créateur à PARIS (France) par la Fédération Nationale de la Culture Française.
Son parcours artistique est jalonné de nombreuses autres récompenses.

Pour information
  • 418-837-4174

© 2001-2017 Tous droits réservés. Version bêta |