Maison natale de Louis Fréchette
Conférences sur de curieuses histoires de plantes
Une famille tumultueuse : celle des patates, du tabac, des tomates et de plantes appréciées des sorcières
dimanche 9 avril 2017 à 14 h
Maison de Louis Fréchette
4385, rue Saint-Laurent, Lévis
Après le blé, le maïs et le riz, les patates fournissent le plus de calories alimentaires à l’échelle de la planète. Elles sont d’ailleurs responsables à une époque de l’augmentation de la taille des hommes. L’histoire des usages des patates est riche en expérimentations. Certains la craignent, d’autres l’utilisent comme une plante médicinale. En 1847, arrivent au Québec près de 100 000 personnes chassées d’Irlande à cause d’une maladie des patates. Ces émigrés s’arrêtent à la Grosse Isle, près de Montmagny, pour un contrôle de la quarantaine. Ils apportent leurs traditions agroalimentaires et même des plantes. Le tabac a une histoire qui se déploie toujours de nos jours. Originaire d’Amérique du Sud, il se retrouve rapidement en Europe et dans plusieurs autres régions du monde. Les médecins croient qu’il s’agit d’une panacée, c’est-à-dire d’une plante qui peut guérir toutes sortes de problèmes de santé. En 1650 à Turin en Italie, lors du carnaval précédant le Carême, on met en scène un ballet du tabac pour célébrer ses nombreuses vertus. On le fume, le mange, le mastique et on s’en sert pour des lavements efficaces. La tomate est d’abord crainte parce qu’elle est la cousine d’autres plantes que les sorcières utilisent pour leurs voyages magiques. Ces espèces, appréciées des sorcières, se retrouvent rapidement en Nouvelle-France. Tout cela semble bien étrange… mais vrai…

Alain Asselin
Je suis fasciné par l’histoire colorée des plantes et de leurs usages par les humains. Au long de l’histoire, l’imaginaire est très souvent à l’avant-scène. Pour les uns, les plantes sont sacrées et proviennent de grandes divinités. Pour d’autres, leur âme réclame respect et rites. Quelques plantes sont entachées de pouvoirs maléfiques que les sorcières adorent. Peu à peu, on découvre que de bonnes plantes guérisseuses sont mortelles à l’occasion. Potions et poisons se côtoient. L’histoire de notre pays est riche en interactions de toutes sortes avec l’univers végétal. Parmi les plantes en vedette, le tabac obtient un rôle de premier plan. Originaire d’Amérique du Sud, ses longues enjambées lui font conquérir l’Amérique du Nord et le reste du monde. Sa grande influence n’est pas qu’un écran de fumée. De nos jours, cette plante de souche mythique a des cousins et des cousines toujours en action. Et l’histoire continue…

Frais d'entrée
  • Adulte : 8 $
  • Étudiant : 5 $
Réservations

© 2001-2017 Tous droits réservés. Version bêta |